Dès l’aube…

Dès l'aube...

◊ Joseph Haydn, quatuor à cordes Op 76 n°4 en sib Majeur « Sunrise »
◊ Wolfgang Amadeus Mozart, quatuor à cordes n° 14 KV 387 en Sol Majeur « the Spring » 
◊ 
Felix Mendelssohn, quatuor en la mineur opus 13 (1827)

« Dès l’aube… » convie les auditeurs au coeur d’un moment musical précieux, passage magique du classicisme au romantisme Allemand. Il réunit trois grands maîtres du genre, acteurs géniaux de cet éveil du romantisme : Mozart et Haydn, par ces quatuors au titre évocateur, inscrivent l’homme dans une nature sublimée ; Mendelssohn tout juste âgé de 18 ans, offre avec l’opus 13 un chef d’oeuvre contrasté, fleuri et tourmenté, et vivement empreint de sa fascination pour Beethoven, mort quelques mois auparavant. « Dès l’aube… » est tout à la fois un hommage et un manifeste.