Alain Buet

BUET AlainnbAprès des études au CNR de Caen et au CNSM de Paris, le travail avec le grand professeur américain Richard Miller va marquer l’engagement d’Alain Buet dans le monde de la musique. Il entame une carrière de soliste et de pédagogue enrichie par des rencontres stimulantes avec des chefs comme Robert Weddle, Jean-Claude Malgoire, Emmanuel Krivine, Olivier Schneebeli, Antony Hermus, Thomas Zehetmayr, François-Xavier Roth, Mathieu Romano, Hervé Niquet, William Christie, Christophe Rousset, Olari Elts, Emmanuelle Haïm, Raphaël Pichon, Jérémie Rohrer, Laurence Equilbey, David Stern, Arie van Beek, Jacques Mercier, Jean-Marc Andrieu, Lionel Sow, Johan Fargeot, Martin Gester, etc. et des instrumentistes tels Laurent Stewart, Zhu Xiao Mei, Emmanuel Strosser, Alexandre Tharaud, Marie-José Delvincourt, Claire Désert, Rémy Cardinale, Grégory Ballesteros, les quatuors Ardeo, Varese, Syntonia…
Une voix claire et chaude, un goût de la découverte le portent à chanter un vaste répertoire du XVIème siècle profane et religieux. Il est régulièrement invité par les meilleurs festivals internationaux (Beaune, Epau, La Chaise-Dieu, Les Promenades Musicales en Pays d’Auge, Les folles journées de Nantes, Septembre Musical de l’Orne, Versailles (Chapelle Royale et Opéra), Fez, Innsbruck, Istanbul, New York, Cremone, Parme, Pékin, Beethoven Fest à Bonn, Leipzig, festival J.S. Bach à Lausanne, Amsterdam (Concertgebauw)…
Grâce à Jean-Claude Malgoire, son expérience de la scène se développe : Agrippine de Haendel (Lesbos, en 2003), Les Noces de Figaro de Mozart (le Comte, en 2004), Gianni Schicchi de G. Puccini (Simone, en 2004). David et Jonathas de Marc-Antoine Charpentier (Saül, en 2004) avec « Les Arts Florissants » sous la direction de William Christie, (tournée en Amérique Latine), au Châtelet Bastien et Bastienne de Mozart (Colas, en 2005) sous la direction de Jean-Claude Malgoire. Allazim dans Zaïde de Mozart, en tournée en 2006-2007 avec l’Orchestre de Basse-Normandie sous la direction de Dominique Debart, Eufemiano dans Il Sant’Alessio de Landi, en tournée internationale en 2007 et 2008 avec « Les Arts Florissants » sous la direction de William Christie. Il a également été Arcalaüs dans Amadis de Lully avec Olivier Schneebeli aux théâtres d’Avignon et de Massy et Dorimon dans La Fausse Magie de Grétry avec Jérôme Corréas aux théâtres de Metz, Reims et Rennes. En 2012, il participa à la création de l’opéra Caravage de Suzanne Giraud au Théâtre de Metz avec François-Xavier Roth. Argant dans Tancrède de Campra en 2014 à l’Opéra d’Avignon et au Théâtre Royal de Versailles sous la direction d’Olivier Schneebeli puis Golaud dans Pelléas et Mélisande de Debussy en 2015 avec Jean-Claude Malgoire à l’Atelier Lyrique de Tourcoing. Il chantera Wolfram dans Tanhaüser de Richard Wagner sous la direction de Jean-Claude Malgoire en février 2016.

Une discographie déjà abondante vient de s’enrichir de plusieurs enregistrements : Stefano Landi avec l’ensemble « L’Arpeggiata » (chez Alpha) et Il Sant’Alessio avec « Les Arts Florissants » de William Christie, Grands motets de Richard Delalande sous la direction de Martin Gester avec « Le Parlement de Musique » (chez Opus 111). Sous la direction de Hervé Niquet avec « Le Concert Spirituel » : Leçons de Ténèbres de M.A. Charpentier, Daphnis et Chloé de J.B Boismortier, Grands motets de Desmaret (chez Glossa). Sous la direction de Jean-Claude Malgoire : Requiem de Gossec, Requiem de Mozart (chez K 617). Les Vespres de M.A. Charpentier sous la direction d’Olivier Schneebeli (chez Alpha) et La cantate Thétis de J.Ph. Rameau avec « Les Musiciens de Monsieur Croche » (chez Alpha). Jephté de Haendel sous la direction de David Stern (chez Arion). Quatuor à cordes n° II avec voix d’Olivier Greif avec l’ensemble « Syntonia » (chez Zig-Zag) ainsi que Les cantates du Prix de Rome de C. Debussy avec l’orchestre philharmonique de la radio de Bruxelles, sous la direction de Hervé Niquet chez Glossa, chez Ricercar La Mort d’Abel de Kreutzer avec Guy van Waas. En 2015 sont parus : La création des Vespres de la Vierge pour chœur, ténor et baryton de Philippe Hersant sous la direction de Lionel Sow, les opéras Dardanus, Le Temple de la Gloire et Les Fêtes de l’Hymen et de l’Amour de Jean Philippe Rameau sous les directions de Raphaël Pichon, Guy van Waas et Hervé Niquet.

Alain Buet est fondateur et animateur de l’ensemble « Les Musiciens du Paradis ». Titulaire du Certificat d’Aptitude, il enseigne le chant depuis 2007 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.