ADN Bach

ADNBach2

◊ Jean-Sébastien BACH, sonate en trio n°1 en sol majeur, BWV 530 pour flûte, violon et basse continue 
◊ J.-S. BACH, prélude de la suite n°2 en ré mineur, BWV 1008 pour violoncelle
◊ Wilhelm Friedemann BACH, sonate en trio en fa majeur, pour flûte et basse continue
◊ J.-S. BACH, prélude et fugue en do♯ mineur, BWV 849 du premier livre du Clavier bien tempéré.
◊ Carl Philipp Emanuel BACH, sonate en trio en la mineur, Wq 148 pour flûte, violon et basse continue 
◊ J.-S. BACH, sonate en trio n°6 en sol majeur, BWV 530 pour flûte, violon, violoncelle piccolo et B.C.
◊ J.-S. BACH, sonate de l’Offrande musicale en do mineur, BWV 1079

La fascination exercée par Jean-Sébastien Bach et ses fils à partir du XIXe siècle tient en partie à la concentration en quelques décennies de génies créatifs indiscutablement différents, mais unis…dans une même famille. Comment passe-t-on de la science géniale de composition du père, inspirée par une spiritualité sans faille, à la nervosité sensuelle de Wilhelm Friedemann, ou encore à la générosité lumineuse et vive de Carl Philipp Emanuel ? Comment les héritiers de Jean-Sébastien ont-ils su innover et créer sans être étouffés par le génie et l’enseignement de leur père ? Ce programme fait une place à ces deux fils en particulier dans l’univers extraordinaire de leur père. Le lien est délicat, mais perceptible.